Essaouira -Transport touristique

Aller au contenu

Menu principal

Essaouira


PRÉSENTATION D'ESSAOUIRA

 


AGENDA DU MAROC
cliquez ici

LA MEDINA D'ESSAOUIRA
Petite mais charmante, la Médina d'Essaouira qui part de la place Moulay El-Hassan offre une charmante balade colorée au milieu de petites rues marchandes. On l'attribue à l'architecte avignonnais Cornut. Le style maroco-portugais, la grande mosquée, le beffroi, les terrasses ombragées, les cafés maures, le souk, sont autant de lieux différents pour le plaisir des yeux. Au fil de votre promenade, vous verrez les ébénistes travailler le thuya près des remparts, Ensuite, vous accéderez à la sqala de la ville où les superbes remparts, avec leurs canons espagnols en bronze, semblent protéger la ville contre d'imaginaires envahisseurs.

ESSAOUIRA PLAGES
Elle s'étend sur plus de 6 kilomètres. On peut s'y prélasser au soleil dans les meilleures conditions même s'il est déconseillé de s'enduire de crèmes solaires à cause du vent, omniprésent, qui règne en maître. Attention cependant à la baignade car même si elle est surveillée les mois d'affluence, les remous très forts sont souvent dangereux. Seuls les surfeurs y trouvent réellement leur compte, avec des vagues imposantes et un vent très apprécié. Tout le long de la plage, de petits cafés et restaurants se sont installés depuis peu, proposant des déjeuners sur le pouce sur des terrasses ensoleillées où il fait bon se reposer et boire un thé à la menthe

GNAOUAS
Les gnaouas sont les descendants d'esclaves noirs du Maroc. Leur origine géographique serait le Soudan. C'est une musique de transe semblable au vaudou ou à la macumba. Les marocains, notamment les jeunes, adorent ce style de musique (proche du blues) lancinant, mélancolique et envoûtant et se ruent chaque année au mois de juin au festival gnaoua de la ville. Les chanteurs sont adulés et certains sont connus mondialement et viennent à Essaouira parfois de très loin, en véritables stars. Ils utilisent le guenbri, des tambours (ganga) et des crotales (qraqeb) formées de deux demi-sphères (en fer) accrochées à une barre et que l'on frappe l'une contre l'autre dans un rythme particulier. Le gnaoua est une musique sans frontières.

LES REMPARTS ET LA SQALA DE LA KASBAHEssaouira a été construite en même temps que ses remparts qui servirent très longtemps de défense contre les envahisseurs. Cette enceinte est crénelée et percée de larges portes. Côté mer, il reste encore un bastion avec ses canons. Les fortifications rappellent celles de Vauban en France. Elles entourent des quartiers dont les plans ont été dessinés par Théodore Cornut. Le long de ces remparts, vous ne pourrez pas échapper à la visite de la sqala de la kasbah, avec ses canons de bronze aux armes d’Aragon et de Castille et sa plate-forme de 200 mètres de long; cette ancienne batterie portugaise est certainement l'endroit le plus symbolique et pittoresque d'Essaouira.

L'ÎLE MOGADOR
Si vous allez au port et que vous regardez la mer, vous devez remarquer deux îles et de minuscules îlots très proches de la côte. Cet archipel est appelé îles de Mogador ou îles purpuraires. La plus grande île de 30 hectares, appelée "île du pharaon", abrite une prison désaffectée construite à la fin du siècle dernier ainsi qu’une mosquée avec son minaret et quelques fortifications abandonnées. Le site est une réserve d'oiseaux (entre autres mouettes et goélands), et notamment un lieu d'accueil pour les faucons Eléonore. Les îles ont également un rôle de protection de la baie des puissantes vagues de l’Atlantique.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu 2015-10-30 11:17:12